Journée 2 : Waou, une super journée bien remplie !!

Quelle belle première journée pleine à Bobo...que d'émotions !!

J'espère que vous pourrez (un peu) les vivre avec nous ...

Lundi matin 7h30 :
La décision est prise de ne pas aller au lever des couleurs sans avoir eu l'accord des autorités.
Nous devons rencontrer les autorités au préalable …
Après un rapide déjeuner, la première rencontre se fait avec avec le directeur de l'école annexe.
Nous rencontrons ensuite jean christophe récemment nommé au poste administratif et Gestion

Il nous annonce que la dernière Dotation de l'état était de 50 sacs de 50 kg de riz
l'état ne fournit que du riz et de l'huile, la quantité est souvent privilégiée à la qualité, nous confie le directeur de l'école.
Aucune certitude sur les prochaines dotations en cours et leur attribution ..
Nous allons donc programmer un achat de nourriture cette semaine afin de mettre à niveau les stocks qui arrivent à leur fin !!
Suite des rencontres avec l'entretien avec le nouveau directeur de l'école nommé il y a 5 mois. En place pendant les 6 prochaines années, il revient à l'E.N.E.P après avoir été formateur au sein de la même structure il y a 19 ans.
Il nous exprime sa motivation à engager des actions concrètes et recommande de formaliser nos échanges à travers la signature de protocoles.
Ces protocoles sont rassurants et motivants pour les 2 parties, tant au niveau de l'école, qu'au niveau de notre association.
Il nous annonce en parallèle que quelques actions sont menées avec le conseil général de Bordeaux et celui de Rhone-Alpes, ces engagements ont été pris à l'époque des échanges avec l'IUFM. Mais ces contacts se perdent dans le temps, et notre présence rassure la direction sur nos engagements.
Fathi évoque le souhait de mettre en place des correspondances plus régulières avec l'école et les enfants, l'arrivée du wifi au sein de l'établissement est une bonne chose.
Ceci nous permettra sans aucun doute d'améliorer nos échanges.
Sérenité et confiance sont les 2 mots clefs échangés entre nous !!
11h00 : C'est l'heure de la visite "émouvante" des classes au contact des enfants avec leur instituteur ou institutrice respective. Nous avons entre autres pu voir les sacs et cartables offerts par TANNS, quelle solidité !!  surtout vu les conditions d'utilisation et la terre rouge à la sortie des classes.
Les enfants nous les montrent fièrement sous la demande de monsieur le directeur.
Sans surprise, nous découvrons des classes surchargées : 80 pour les plus petites en nombre et 110 pour les plus nombreuses (les classes de CP)
On nous explique le système d'éducation spécial qui existe à l'école : les différents "maitres" sont responsables des enfants en les prenant en CP et en les suivant jusqu'en CM2. Ils sont responsables de leurs réussites mais également de leurs échecs !
Cette complicité se ressent dès l'entrée en classe avec en même temps un énorme respect, les élèves obéissent sans rechigner aux différents maitres sans qu'ils aient pour autant à lever la voix.
Ce premier contact pour moi est juste magique !!
Les visages des enfants sont rayonnants. Ils reconnaissent rapidement Céline, Fathi et Mireille et pour les plus jeunes, le directeur leur explique rapidement nos différentes actions et contributions, tant sur le plan de l'alimentation que du matériel scolaire, culturel et sportif.
On passerait facilement toute notre journée en compagnie de ces gentils bambins mais la semaine va vite passer, nous devons mettre en place les actions.
12H00:
nous faisons le tour des salles de classe pour les besoins en ventilateur et en éclairage
la situation découverte est plus grave que celle que j'avais prévu
on a largement dépassé les limites de la sécurité. Les enfants sont directement en contact avec les vieux rhéostats installés qui se sont "gatés" comme nous disent nos interlocuteurs.
Malheureusement, nous constatons également quelques incohérences bien locales : dans la classe de CM2, 6 ventilateurs ont été installés physiquement mais n'ont jamais été alimentés !! incroyable, aucun fil n'a été branché…les ventilateurs se sont dégradés tous seuls dans le temps… quel dommage
Autre erreur : ils accrochent les décorations diverses de fin d'année aux moteurs des ventilateurs, et bingo …ça grille les moteurs et les rhéostats
Nous faisons un audit des besoins "vitaux" : au programme l'achat de 16 ventilateurs de plafond, 13 Rhéostats , 1 boite de 25 néons, 10 réglettes 36W et des starters
Contact est immédiatement pris avec l'électricien qui nous donne un premier devis, RDV est fixé vers 16h00 pour le retrouver dans son magasin pour les achats..
12h30: Audit de la nourriture
Moussa et Sumana nous apportent le "grand livre" de la gestion de l'alimentation
Nous allons voir l'état des stocks, nous arrivons définitivement à point nommé puisque les stocks sont au plus bas !!!
Plus que 2 jours d'alimentation … et puis plus rien ..
Ces ruptures de stock arrivent fréquemment, puisque le dernier approvisionnement de l'état a eu lieu en décembre dernier, et aucune certitude sur un éventuel réapprovisionnement avant l'été !!
Dès que les réserves sont à zéro, les instituteurs préviennent les enfants que les gamelles seront vides le lendemain !! les parents devront alors si possible financer le repas des enfants… et c'est bien là que le problème commence, puisque bon nombre d'entre eux vont tout simplement sauter le repas.

Nous calculons rapidement mais efficacement quel a été l'impact de notre action de l'an dernier. Nos interlocuteurs nous confirment que sans nous, ça aurait été difficile!!
Le constat est simple : il y a 509 enfants à nourrir le plus rapidement possible
10 centimes d'euro par enfant et par jour !!
Les décisions doivent se prendre vite : nous décidons d'engager 2000 euros pour nourrir pendant plus de 2 mois tous les enfants.
Le menu ne sera pas varié, Sumana le nomme "la journée continue". Ce repas est à base de riz, de haricot et d'huile …
Un rapide calcul et voilà les quantités à acheter :
2 tonnes de riz, 1 tonne de Haricot et 300 litres d'huile
On planifie de se retrouver à 15h00 avec Moussa pour aller faire ces MEGA courses.
13h00 : Analyse du projet Culturel
En marge de ses besoins vitaux, nous conservons notre attention sur les besoins "culturels" des enfants, car leur quotidien reste gai et doit le rester.
Sylvestre est en charge des animations culturelles. Il nous explique l'importance d'investir dans des costumes plutôt que de les louer
Nous avions déjà prévu de participer à ce projet. RDV est également pris à 15h pour lancer les premiers achats
Tout semble s'enchainer pour le mieux avec nos interlocuteurs qui sont surement surpris de la rapidité de nos actions et de nos décisions.
Ils sont tout autant disponibles … c'est juste SUPER !!
Il est évident que les actions menées lors de nos 2 dernières missions ont laissé une excellente image, et notre engagement est vraiment récompensé par des nos échanges chaleureux et dynamiques avec l'équipe complètement mobilisée. (Mega pensée pour Nini !!!!)
13h30 : On rencontre "Camara" qui est un artiste local qui va nous permettre de réaliser un projet qui me tient particulièrement à coeur : la confection de statuettes à partir de notre logo. Ces symboles nous permettront de remercier tous nos partenaires en France, mais également seront remis à nos hôtes en fin de semaine pour ancrer encore plus notre association dans leur environnement quotidien.
La commande est rapidement négociée, Camara comprenant également le bien fondé de cette action et ne rechigne pas pour nous faire des super conditions
Pas moins de 40 statuettes sont commandées pour une livraison pour vendredi matin au plus tard !!
Nous ne manquerons pas de passer dans la semaine à son atelier pour filmer tout ça, et demain vers 10h00, un prototype nous sera présenté… j'ai hâte de voir ça
---
15h00
Un rapide repas et c'est l'heure de s'organiser en 2 groupes pour mener à bien ces actions
Fathi avait réussi dans la matinée à passer à la banque pour changer l'argent à investir dès aujourd'hui
Catherine, Céline et Alain partent avec Sylvestre et le chorégraphe de l'école pour les costumes. Direction le marché local ouvert tous les jours jusque 17h00 (après plus de lumière !!). On y trouve vraiment de tout.
Les négociations sont lancées avec Alain à la baguette, chaud devant !!
Pas moins de 60 mètres de tissus sont achetés pour confectionner 24 costumes (3 séries de 8 costumes pour des tableaux chorégraphiques différents)
Les proto sont là aussi attendus rapidement et les couturières se mettent quasiment au boulot en live !!
Je file en même temps avec Mireille, Fathi et Moussa pour le riz et l'huile
Nous retournons chez le même fournisseur que l'an dernier.
Là aussi les négociations sont serrées, mais nos arguments l'emportent puisque notre interlocuteur comprend que nous négocions pour SES propres enfants !!
Une tonne de riz est embarquée sur notre pickup, l'autre tonne sera récupérée le lendemain
Dès notre retour à l'école, un murmure se propage dans les classes lorsque les enfants voient passer le pickup rempli de sacs.
Les enfants comprennent immédiatement qu'ils vont pouvoir manger à leur faim.
Ils connaissent en permanence le niveau des stocks puisque le silo à nourriture se situe en plein milieu de la cour.
Je ne peux exprimer pleinement le sentiment que j'ai ressenti à voir la réaction des enfants : c'est FORT !!
J'avoue que même si j'en étais persuadé avant de venir, je mesure seulement pleinement l'impact et l'importance de notre action.
Rosalie (instit des CP) sort également de sa classe et apprend que nous venons d'acheter 2 tonnes de riz.
Son grand sourire se mêle avec une émotion perceptible. Elle n'en revient pas !! Pile au moment où les stocks étaient à zéro.
Les plus grands des enfants jaillissent de leur classe pour décharger avec joie les premiers sacs pour remplir les silos.
Pas le temps de partager cette émotion avec les enfants que nous devons repartir pour les achats électriques
C'est l'heure de la négo de la journée avec l'électricien de l'ENEP
Je vous passe les détails, mais ça a été "sportif". Avec Sumana qui a bien joué son role d'influence en représentant la direction de l'ENEP, nous obtenons le prix escompté après près de 30 minutes de négo serrée.
On charge en vitesse tout le matériel acheté.
La aussi, nous faisons tous (ENEP + NEDA) preuve de beaucoup d'efficacité ;-)
Au retour, nous nous arrêtons dans une échope pour négocier l'huile à un bon prix .. RDV est fixé pour demain 8h00 pour récupérer la marchandise
19h00 arrive vite et c'est l'heure de partager la bière locale "Beaufort" avec le team de l'ENEP
Super ambiance, tout le monde est emballé par sa journée
Un petit skype live avec NINI malgré la mauvaise qualité du wifi
Vite une petite douche bien méritée …pas de bol, nouvelle coupure générale …ça sera au avec un seau !!!
Le programme de demain est super chargé aussi : ASOF, école maternelle + les derniers achats
2 nouvelles équipes sont formées :
Fathi, mireille et catherine pour l'école
Céline, Alain m'accompagneront pour l'huile et les haricots
les filles et fathi trient les bagages pour les donations de demain, pendant que de mon coté, je m'occupe du web ;-)
Tout le monde se donne RDV à 7h20 pour la montée des couleurs avec tous les enfants …nous avons eu l'autorisation de participer et filmer ce beau moment avec les enfants
Allez vite au lit...les photos seront pour demain ..
Biz à tous